Accueil Culture Musiques

Au programme du Reine Elisabeth aujourd’hui: le Concerto nº1 pour piano de Tchaïkovski

Une partition choisie par le candidat russe, Vitaly Starikov.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Chéri par les virtuoses du monde entier, le Concerto nº1 en si bémol mineur op. 23 de Piotr Ilitch Tchaïkovski est aujourd’hui l’un des plus célèbres concertos du répertoire pianistique. Celui qui a de loin surpassé les autres concertos du compositeur russe grâce à sa fantastique mélodie d’ouverture, des thèmes abondants et faciles à retenir, des passages spectaculaires, et ses trois mouvements utilisant notamment plusieurs chansons folkloriques ukrainiennes et un air français oublié « Il faut s’amuser, danser et rire ».

Une popularité qui a d’ailleurs atteint aussi la pop culture puisque cette partition a été utilisée dans plusieurs films, mais aussi dans les Simpsons, Mad Men ou encore comme thème de « The Mercury Theatre on the Air », la série radiophonique d’Orson Welles.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs