Accueil Opinions Chroniques

Conflit israélo-palestinien: autopsie d’un désastre

C’est une catastrophe. En déclenchant un processus incontrôlable qui a enflammé l’espace israélo-palestinien, une petite cohorte d’intégristes et de fascistes juifs a tout simplement fait le jeu d’un parti intégriste totalitaire arabo-musulman : le Hamas.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

Une fois de plus, les extrémistes d’un côté se sont fait les meilleurs agents des extrémistes de l’autre côté.

Catastrophe donc : car le parti islamiste, qui a délibérément et cyniquement choisi de sacrifier sa propre population à son radicalisme ethnico-confessionnel, apparaît aujourd’hui, aux yeux des Palestiniens et, au-delà, des populations de culture musulmane, quoique écrasé sur le terrain, comme le grand vainqueur de l’affrontement asymétrique qui a ensanglanté Gaza. Et l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, qui n’a pas, elle, levé le petit doigt, corrompue jusqu’à la moelle, est effectivement déconsidérée.

Est-on conscient des conséquences de ce désastre ?

Comme je viens de revisiter ma propre mémoire qu’on me permette d’évoquer un précédent.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par winkler ulrich, mardi 25 mai 2021, 20:02

    En attendant contre un occupant et un état d'apartheid : Sanctions ! BDS Boycott !

  • Posté par Dupuis Simon, mardi 25 mai 2021, 15:58

    Et c'est une grande victoire pour les Palestiniens. Leur opiniâtreté et leur résistance finiront par aboutir. Comme vous le dites si bien, leur libération est une fatalité. Le Hamas n'en est que le symptôme. Les Palestiniens ont toujours soutenus les partis qui choisissaient la résistance. Et ce malgré l'écrasement voulu, non pas comme vous le dites par "quelques cohortes de fascistes" qui représentent pourtant une bonne partie de l'opinion israélienne, mais par l'armée toute entière de ce pays. Des familles entières effacées de la carte. Et vous osez blâmer le Hamas.

  • Posté par Hermkens Philippe, mardi 25 mai 2021, 13:57

    Jean-François KHAN est un grand comique. L'islam est le point clef de ce conflit qui n'est en rien un conflit de nationalismes, mais bien un conflit religieux. Le Grand Israël est bien entendu l'objectif de pas mal de groupes religieux et de partis israéliens. Toutefois, tout le monde ne partage pas ce point de vue en Israël. Mais, le fait que selon le Coran et la Sharia, un territoire sous domination musulmane doit rester éternellement sous domination musulmane. Aucun accommodement n'est possible. Une solution avec un partage de territoires ou la possibilité de voir un dirigeant non-musulman (juif, même athée) diriger la Palestine est une abomination. Ce point de vue est soutenu par l'immense majorité des habitants des camps de réfugiés au Liban, en Syrie, en Jordanie, de Gaza, de la Cisjordanie. Faire semblant de ne pas le voir est d'une grande malhonnêteté intellectuelle ou pire d'un aveuglement volontaire inexplicable sauf par une volonté de ne pas renoncer à ses idées gauchisantes ..

  • Posté par De Pauw Claude, mercredi 26 mai 2021, 18:13

    Cher Philippe, si M. Kahn est « gauchisant », il vous faudra redéfinir la gauche et la droite ! Que je sache la vraie droite dirige en Israël, la droite européenne la soutient, Trump l’admirait ... mais quelle gauche soutient le Hamas ?

  • Posté par Dupuis Simon, mardi 25 mai 2021, 16:44

    Le grand Israël n'est pas que l'opinion de quelques groupes et partis... Tout l'appareil d'État Israélien est tendu dans ce sens. Justice, politique, armée, police... Dépossessions, nettoyage ethnique, apartheid. L'heure n'est pas au procès de la résistance, seule à même d'inverser la tendance...

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs