Accueil Culture

Reine Elisabeth: Vitaly Starikov, détaillé mais scolaire

C’était la première soirée, ce lundi, de la finale du Concours Reine Elisabeth. La prestation du pianiste russe est solide, mais l’ensemble ne convainc pas.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Cadet (26 ans) d’une finale qui a vu éliminer les plus jeunes candidats, Vitaly Starikov, né en Sibérie et formé dans sa ville natale (Iekaterinbourg) et à Moscou (avec notamment Elisso Virsaladze) ainsi que dans la fameuse Accademia Internazionale d’Imola, a laissé l’impression d’être un pianiste volontaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par DORE LA, mardi 25 mai 2021, 10:51

    ""Détaillé mais scolaire"??? Malgré cela ,enthousiasment et pas ennuyant-c'est ce qui compte pour moi! Le piano était constamment au dessus de l'orchestre et se faisait entendre à tout moment. Beaucoup de pianistes sont tellement préoccupés de leur jeu qu'ils oublient que ce jeu est étouffé par l'orchestre.. Franchement j'ai démarré cette écoute avec des 'bon-bon-je ne m'attends pas à grand-chose"...et bien si! Pas exceptionnelle mais tout à fait correcte!

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs