Accueil Société

90% des plus de 65 ans sont vaccinés: les chiffres commune par commune (infographie)

Derrière ce chiffre national, on observe toutefois de fortes disparités régionales.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Chez les 65 ans et plus, le taux de vaccination est plutôt réjouissant : 90,1 % des Belges inclus dans cette catégorie d’âge ont déjà reçu une première dose de vaccin, d’après les statistiques publiées par Sciensano (arrêtées au 16 mai).

Derrière ce chiffre national, on observe toutefois de fortes disparités régionales. La Flandre affiche un taux de vaccination de plus de 95 % dans cette tranche d’âge, là où la Wallonie est à 83,2 % et Bruxelles à 75 %. Les données, désormais publiées commune par commune, permettent d’identifier les poches où il existe une certaine résistance au vaccin. Ces poches correspondent grosso modo aux communes où le revenu moyen par habitant est le plus faible.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Michiels Laurence, mardi 25 mai 2021, 20:12

    Au fait, la sécurité sociale rembourse-t-elle totalement ceux qui se retrouvent 1 mois ou plus aux soins intensifs à cause du Covid ? On ne parle jamais de la part à payer par les patients covid et de l'impact pour les défavorisés !

  • Posté par Chalet Alain, mardi 25 mai 2021, 16:54

    En lisant attentivement, on comprend que, dans cet article et les tableaux qui l'accompagnent, "vacciné" signifie "ayant reçu au moins une première dose de vaccin".

  • Posté par DORE LA, mardi 25 mai 2021, 15:12

    Pauvre Eleonore-vous voilà parmi les parias. Je vous donne raison et au diable tous ses piqués.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 25 mai 2021, 17:02

    Il n'est pas question de traiter Eléonore en paria mais de comprendre pourquoi elle considère le vaccin comme un "poison génétique", ce qu'elle entend par là et qui lui a mis cette idée en tête.

  • Posté par Coulon Fabien, mardi 25 mai 2021, 13:39

    Sans vouloir faire de la sociologie à 2 balles, il existe une frange de la population qui vit à côté de la société que nous connaissons. Je ne le juge pas, chacun a ses propres raisons d'adhérer ou non au projet commun. Je ne suis pas fan de la société dans laquelle nous vivons mais j'y participe et ce parfois sans le vouloir. Une partie des gens n'y participe plus. Ils ont un mode de (sur)vie qui les maintient à côté de la société. Addiction, insalubrité, hygiène, image de soi, de sa famille, manque de ressources financières, matérielles, intellectuelles, humaines,... Ces franges de population sont plus importantes dans les trois anciens bassins houliers wallons. Qu'il y ait une résistance anti-vax sans doute mais on la sur-estime et on sous-estime la misère dans laquelle vivent encore en 2021 de nombreuses personnes qui ne demanderaient pas mieux pour la plupart que d'en sortir. 1 enfant sur 4 sous le seuil de pauvreté en Wallonie... Ces enfants ont des parents...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs