Accueil Société

Chasse à l'homme: ces soutiens à Jürgen Conings qui dérangent

Les marques de soutien au terroriste d’extrême droite se sont multipliées. Par des marches et sur les réseaux sociaux. Une adhésion qui interpelle sur l’opinion d’une partie de la population, séduite par le discours anti-système.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Phénomène inquiétant ? Alors que les recherches pour retrouver le caporal Jürgen Conings n’ont, en apparence, pas avancé au cours du long week-end de Pentecôte, un mouvement inattendu s’est mis en branle : celui du soutien au fugitif, soupçonné pourtant de tentative d’assassinat terroriste. Des manifestations regroupant jusqu’à 200 personnes se sont tenues autour de Maasmechelen et Dilsen, la région d’origine de Conings. Sur Facebook, un groupe intitulé « Als 1 achter Jürgen » (« Comme un seul homme avec Jürgen ») regroupe plus de 43.000 personnes à l’heure d’écrire ces lignes. Sur les réseaux sociaux se développe le mot-dièse #JeSuisJürgen, preuve que le mouvement dépasse la frontière linguistique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

46 Commentaires

  • Posté par Benjamin Bougerol, mardi 8 juin 2021, 12:24

    Ah le terrorisme d'extrême droite. Quand on fait ouvertement références aux légions flamandes ou aux phalanges espagnoles pour justifier les attaques contre la démocratie, c'est du patriotisme. Mais quand c'est pour la djihad c'est du terrorisme. Ce niveau de dissonance. Si le courant est absent de la carte politique francophone, il n'est pas inexistant pour autant comme le révèle le soutien assez impressionnant à Conings. Hier un youtubeur d'extrême droite a sous couvert " d'humour " appelé à l'extrême droite à s'armer pour passer à l'acte et tuer des gauchistes, journalistes et autres. Mais les médias préfèrent appeler ça une tentative de diversion de la part de Mélanchon alors que le mec a fait 100k vues en quelques heures. Conings n'est que le début, ils sont prêts et armés, certains n'ont pas peur de mourir en martyre. Donc à tous les journalistes, pesez bien le poids de vos responsabilités en tant que leaders d'opinions car vous serez sur la liste avec les socialistes.

  • Posté par Godart Jean-Pol , mardi 8 juin 2021, 13:17

    Vous êtes un malade. Il faut vous soigner......

  • Posté par Charlot Michel, mardi 8 juin 2021, 11:35

    Le communisme au-delà du rideau de fer s'est écroulé à la fin des années '80. Il faut avoir près de 50 ans pour se souvenir de ce que c'était. Il n'est donc pas étonnant que de jeunes journalistes naïfs et ignorants écrivent qu'au fond, le communisme ce n'est pas si mal que ça !

  • Posté par Benjamin Bougerol, mardi 8 juin 2021, 12:26

    D'ailleurs les pays satellites sont très heureux d'avoir été sauvés par les gentils occidentaux.

  • Posté par Zanzi Mauro, mardi 25 mai 2021, 18:20

    Le "terroriste" d’extrême droite ? J'ai raté quelques épisodes ... combien de bombes ce "terroriste" a-t-il fait exploser ? combien de personnes a-t-il tué pour être qualifié de "terroriste" ? Vous savez, les mots sont importants. S'ils sont utilisés de manière inappropriée, ils perdent leur sens.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs