Accueil Léna

Les «mays», l’épopée de ces trésors méconnus de Notre-Dame de Paris

De grands tableaux ont été offerts chaque année de 1630 à 1707 à Notre-Dame par la confrérie des orfèvres parisiens en signe de dévotion à la Vierge. Ceux qui se trouvaient encore dans la cathédrale ont échappé de peu à l’incendie de 2019.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

T ous les yeux étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait, qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moments un lambeau dans la fumée…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs