Accueil Société Régions Bruxelles

«Les personnes qui n’ont pas le bon nom ou le bon nombre d’enfants ne trouvent pas de logement»

Les bourgmestres de Molenbeek et Anderlecht, Catherine Moureaux et Fabrice Cumps, tirent la sonnette d’alarme : le mal-logement est un problème criant. La solution ? Du logement abordable en suffisance, dans tous les quartiers et toutes les communes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

L’incendie d’un immeuble, rue Heyvaert, qui a fait 3 morts et 30 blessés en avril dernier, l’a mis dramatiquement en évidence : trop de gens vivent dans des logements pas adaptés, voire inhabitables, à Bruxelles. La solution ? Des logements, des logements, encore des logements, abordables et dignes…

Quelle est la cause du problème ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs