Une superbe maison neuve en vente à 309.000 euros à Perwez (photos)

Une superbe maison neuve en vente à 309.000 euros à Perwez (photos)

Ce projet neuf baptisé L’Orée de Seumay profite du cadre champêtre et de toutes les facilités de Perwez. La première phase de ce nouveau quartier développé par Equilis comporte des appartements, des maisons et des espaces dédiés aux professions libérales afin d’assurer une belle mixité sociale et générationnelle. Les logements présentent tous des finitions personnalisables, des matériaux de qualité et d’excellentes performances énergétiques. Focus sur une maison trois façades agrémentée de trois chambres, un jardin et des combles aménageables.

1

Situation

Cette maison trois façades fait partie du projet L’Orée de Seumay. Il s’agit d’un nouveau quartier construit par le promoteur Equilis à Perwez, dans un cadre champêtre. L’ensemble borde une route qui relie Perwez à Ramillies et permet un accès rapide aux deux localités. La rue héberge des arrêts de bus et le Ravel se trouve à proximité. Le centre de Perwez situé à moins de deux minutes en voiture rassemble des écoles, des commerces et plusieurs services. D’autres facilités sont également accessibles en quelques minutes de voiture, y compris l’autoroute E411. Il faut compter environ 15 minutes pour rejoindre Wavre et 25 minutes pour Namur.

2

État général

La maison est en cours de construction et il est donc encore possible de personnaliser certains éléments ou finitions. Par ailleurs, les combles sont pensés pour être aménageables par la suite. L’habitation correspond bien évidemment aux standards énergétiques actuels et sera agrémentée d’une chaudière individuelle au gaz à condensation qui assurera aussi la production d’eau chaude. On y retrouvera une ventilation double flux, ou encore un système de récupération d’eau de pluie pour alimenter les WC et le robinet extérieur. La salle d’eau est aménagée et un budget est inclus dans le prix de vente pour l’équipement complet de la cuisine. L’architecture s’inspire des traditions de la région, avec notamment l’usage de briques et de pierre bleue pour l’extérieur.

3

Disposition

La maison est organisée sur trois niveaux, dont des combles aménageables au deuxième étage. Au rez-de-chaussée, la porte d’entrée donne sur un hall/vestiaire qui accueille l’escalier, un WC et une buanderie/local technique. L’espace donne aussi accès au séjour orienté vers le jardin. Ce living en L se compose d’un salon, une salle à manger et une cuisine équipée ouverte. Au premier étage, on retrouve trois chambres organisées autour d’un hall de nuit donnant aussi accès à un WC séparé et une salle de bain. La maison comporte un jardin ainsi que deux emplacements privatifs de parking sur le côté. Des aménagements collectifs sont prévus dans le quartier, dont une plaine de jeu et des équipements sportifs.

4

Prix

Cette maison 3 façades est affichée au prix de 309.000 euros HTVA. La première phase du projet L’Orée de Seumay comporte 23 maisons (3 façades et villas) et 20 appartements (1 et 2 chambres). Les tarifs débutent à 299.000 euros pour les maisons, 100.000 euros pour les espaces pour professions libérales et 179.000 euros pour les appartements.

Adresse : Perwez

Surface habitable : 158 m2

Chambres : 3

Salles d’eau : 1

WC : 2

Cave : oui

Jardin : oui, 3,37 ares

État : neuf

Garage : non, mais parking

PEB : A

Agence : Les Viviers Properties – www.lesviviers.be

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pas de stade vide à Tokyo, mais un max de 10.000 fans.

    Jeux olympiques de Tokyo: une jauge de 50% de spectateurs appliquée

  2. Dans «Désobéir», Julie Berès et son équipe sondent les rêves et les révoltes de jeunes femmes. A Namur en août. © Axelle De Russé.

    Le théâtre en festivals cet été à Namur et Liège

  3. BELGIUM BODY ARMED SOLDIER FOUND

    Comment fait-on parler un cadavre? Un médecin légiste explique

La chronique
  • La chronique «Alternatives» sur les élections régionales en France: malheur aux non-sortants

    C’est le vrai coup de tonnerre des élections régionales qui viennent de se dérouler en France : l’extrême droite qui a réalisé un score bien en dessous de ses espoirs ne conquerra sans doute aucune région, même pas la Provence-Côte d’Azur que tous les sondages lui attribuaient.

    L’autre grande leçon, sinistre celle-là, de ce scrutin, c’est l’ampleur abyssale de l’abstention. 67 %. Contrairement à ce que je craignais, même les extrêmes, réputées plus mobilisées, se sont massivement abstenues, d’où la contre-performance du lepénisme et l’effondrement de l’extrême gauche mélenchoniste. 33 % seulement des électeurs, un tiers de l’électorat, se sont déplacés, ce qui signifie, par exemple, que la candidate socialiste en Ile-de-France, soutenue par la maire de Paris Anne Hidalgo, n’a obtenu que 3 % des inscrits, et les candidats macronistes dans le Nord-Pas-de-Calais, moins de 3 %.

    Qui, malgré ce désastre démocratique, a gagné ?

    Les sortants. Tous les sortants. Quelle que...

    Lire la suite

  • La menace «Jürgen Conings» est levée, pas celle de l’extrême droite

    Des brigades canines, un hélicoptère de combat, des caméras thermiques, l’armée, la police fédérale et locale : tout ce déploiement pour que, in fine, un bourgmestre faisant du VTT et un chasseur du dimanche, alertés par une odeur de cadavre, permettent de localiser un corps en décomposition. Quelle lourde angoisse rétrospective en pensant que ces quidams se livrant à leurs hobbys auraient pu croiser le militaire le plus recherché de Belgique et lourdement armé ! On retiendra que ce serait Jürgen Conings lui-même qui s’...

    Lire la suite