Accueil Société

Coronavirus: les ministres se penchent sur la vaccination des ados

Les plus de 16 ans seront-ils piqués à partir de cet été ? Au rythme où avance la campagne de vaccination, c’est possible. Mais de nombreuses questions demeurent, d’ordre éthique notamment.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Vaccinera-t-on les 16-17 ans dès cet été ? Ne les vaccinera-t-on pas ? Ou seulement selon leurs comorbidités ou celles de leurs proches ? La conférence interministérielle (CIM), qui réunit chaque semaine les différents ministres de la Santé, devrait trancher la question ce mercredi, sur la base de l’avis publié par le Conseil supérieur de la Santé (CSS) ou, plus exactement, du premier volet de cet avis concernant la vaccination des plus de 16 ans (les 12-15 ans attendront). Pour rappel, à ce jour, seul le vaccin de Pfizer/BioNtech est approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour cette tranche d’âge.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par burnotte Michel, mardi 25 mai 2021, 20:03

    Le massacre continue. enfin nous saurons dans quelques mois ou années quels sont les virologues qui argumentent dans le bon sens : pro vaccins ou défiants. En attendant, .......

  • Posté par Ask Just, mardi 25 mai 2021, 21:11

    Non, le vaccin est utile et nécessaire pour l’essentiel de la population adulte. Concernant les adolescents, le seul bénéfice est sociétal (et encore, rien ne le prouve) et non à leur échelle individuelle (sauf sujets à risque). Cela pose donc fortement question d’un point de vue éthique.

  • Posté par Raspe Eric, mardi 25 mai 2021, 21:01

    En attendant, vos neurones sont irréversiblement grillés. Pas de chance.

  • Posté par Bonisseur Hubert, mardi 25 mai 2021, 21:00

    Après la mort l'esprit quitte le corps, sauf pour les cons, ils le perdent de leur vivant. Vous venez de le confirmer.....

  • Posté par Ask Just, mardi 25 mai 2021, 20:02

    La vaccination des adolescents ne se justifie aucunement d’un point de vue éthique, sauf à les considérer comme du bétail qu’il faudrait immuniser pour protéger le troupeau des aînés refusant la vaccination. Qu’elle soit accessible à ceux qui le veulent vraiment, ou aux plus jeunes souffrant de co morbidité, rien à redire, mais l’optique zéro Covid à nouveau est une débilité grave! Attention, terrain miné

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs