Accueil Société

médecins assistants: «Non, il n’y a pas d’accord avec le ministre Vandenbroucke»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Ne parlez pas d’accord entre le ministre de la Santé et les médecins assistants ! » Sur ce point, et ce point uniquement, les deux parties semblent unanimes. Sur les motifs, un peu moins. Pour le cabinet de Franck Vandenbroucke (Vooruit), il faut plutôt parler d’« engagements » – le seul véritable accord étant celui pris en commission paritaire par les fédérations hospitalières et les syndicats médicaux. Pour les médecins assistants, ni accord, ni engagement pris n’ont été tenus.

Pour rappel, les membres du cabinet du ministre de la Santé ont rencontré ce dimanche une délégation de six médecins en formation (deux par université francophone). Mécontents de l’accord régulant leur statut social signé en commission paritaire médecins-hôpitaux le 19 mai dernier, les médecins assistants sont venus avec un document de travail proposant des solutions détaillées pour « limiter la casse ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs