Le vaccin Johnson & Johnson n'est provisoirement plus administré aux moins de 41 ans après un décès suspect survenu en Belgique

La Belgique a décidé de ne pas utiliser le vaccin Johnson & Johnson pour les personnes de moins de 41 ans suite au décès d'une personne potentiellement lié au vaccin.
La Belgique a décidé de ne pas utiliser le vaccin Johnson & Johnson pour les personnes de moins de 41 ans suite au décès d'une personne potentiellement lié au vaccin. - Reuters.

Un patient de moins de 40 ans est décédé en Belgique après l'administration du vaccin Johnson & Johnson. C'est ce que rapportent les ministres de la Santé.

La patiente était une femme qui a été vaccinée via son employeur étranger, soit en dehors de la campagne de vaccination belge. La Belgique a déjà décidé de ne pas utiliser le vaccin Johnson & Johnson pour les personnes de moins de 41 ans. La Belgique demande également des conseils supplémentaires à l'Agence européenne des médicaments (EMA). Cet incident pourrait avoir des conséquences importantes sur le calendrier de la campagne de vaccination.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous