Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: que signifie concrètement la réforme de l’Etat?

L’enquête De Stemming 2021 démonte plusieurs clichés, notamment celui qui présente les Flamands comme un groupe homogène d’irréductibles séparatistes. Les dirigeants doivent saisir l’opportunité de réduire le fossé entre la politique et les électeurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’enquête flamande De Stemming 2021 montre que le thème de la réforme de l’État est actuellement perçu par les personnes interrogées comme le troisième problème le plus important. Il en ressort que pas moins de 63 % de ceux qui indiquent le thème « réforme de l’État » comme une priorité pensent qu’il faudrait plus de Belgique, dont 33 % souhaitent même que la Belgique soit le seul niveau de décision. 10 % sont mitigés et 27 % pensent qu’il devrait y avoir plus de Flandre, dont seulement 12 % veulent garder le niveau flamand comme seul niveau de décision. Est-ce un motif d’euphorie pour ceux qui sont attachés à la Belgique ? Cela reste à voir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Carte blanche Quand les juges se déshonorent

C’est en agissant en serviteurs dociles des politiciens qui les ont nommés, que les juges qui ont voté la révocation du droit à l’avortement aux Etats-Unis ont trahi le respect dû aux individus qu’ils sont censés protéger.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs