Le Parlement européen repeint en vert par des activistes de Greenpeace

Ce mardi 26 mai, Greenpeace a protesté contre les négociateurs de la politique agricole commune de l’Union européenne en repeignant en vert le sol de l’entrée du Parlement européen.
Ce mardi 26 mai, Greenpeace a protesté contre les négociateurs de la politique agricole commune de l’Union européenne en repeignant en vert le sol de l’entrée du Parlement européen. - AFP

Ce 26 mai, à Bruxelles, se déroulait la finalisation des négociations de la PAC (Politique agricole européenne) pour les 7 prochaines années. Selon Marco Contiero, directeur de la politique agricole européenne de Greenpeace, « les politiciens de l’UE vont essayer de vendre cette politique agricole comme la réforme de la PAC la plus verte jamais réalisée », mais du point de vue de Greenpeace, « ce n’est rien d’autre que du greenwashing ». Il ajoute que la Pac « va continuer à financer l’élevage industriel et la production d’aliments pour animaux qui détruisent la nature et le climat » et que cela exposera la population « à de nouvelles pandémies » et « entraînera la disparition continue d’exploitations agricoles en Europe ».

« Arrêtez le greenwashing de l’agriculture européenne »

Pour protester contre ce qu’ils considèrent être du greenwashing de la part des responsables politiques qui négocient la politique agricole commune de l’UE, des activistes de Greenpeace Belgique ont coloré en vert plus de 400m² de l’entrée du Parlement européen. Deux grimpeurs ont déployé une banderole sur laquelle on pouvait lire « Stop Greenwashing European Farming » (« Arrêtez le greenwashing de l’agriculture européenne »).

Greenpeace a part ailleurs appelé les membres du Parlement européen à voter contre la politique agricole commune lors de la session plénière.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous