Accueil Belgique Politique

Affaire Jürgen Conings: la ministre de la Défense tient la ligne sur un fil

Des enquêtes sont en cours sur les dysfonctionnements au sein de l’armée. La ministre de la Défense s’est expliquée en commission sous le feu des questions. Dans l’opposition, la N-VA ne la lâche pas. Ludivine Dedonder, qui veut apporter lumière et réformes, dit-elle, opère dans un maquis d’interrogations.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Jürgen Conings reste introuvable, la ministre de la Défense, elle, est bel et bien sous les projecteurs. Ludivine Dedonder faisait face aux députés fédéraux en commission Défense, mercredi. Un parcours de combattante. Pas moins de 34 interpellations à propos du militaire d’extrême droite en fuite depuis une semaine, un homme fiché comme potentiellement dangereux tant à l’armée que dans le civil, et qui, malgré son pedigree, a réussi à faire sortir de sa caserne des armes de guerre et des munitions. Sur les ondes de la Première en matinée, Theo Francken (N-VA), très remonté depuis le début, avait expédié : « Il y a clairement une responsabilité politique de la ministre », sans pour autant aller jusqu’à demander sa démission…

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Mangon Jules, jeudi 27 mai 2021, 8:53

    Une ministre et un chef d’armée qui n’étaient au courant de rien, donc responsables de rien. En effet, tout ça c’est la faute d’un caporal chef.

  • Posté par Lambotte Serge, jeudi 27 mai 2021, 0:25

    Francken était au courant en 2018 et çà l'arrangeait bien de ne rien dénoncer.

  • Posté par Raspe Eric, mercredi 26 mai 2021, 21:20

    La situation a commencé à dégénérer sous Vandeputte et Goffin. Fracken et Ducarme devraient avoir un peu plus de décence. Encore faut-il en être capable.

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 29 mai 2021, 0:47

    Très juste Herr Staquet : c'est d'ailleurs pour cela que l'Armée est aussi appelée " La grande muette" !

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mercredi 26 mai 2021, 21:47

    Je crois que c’est beaucoup plus ancien que ça. Je voyais déjà des militaires, dont des officiers d’active, se permettre de tenir des discours politiques publiquement avant. Or la règle, et elle est valable pour les policiers et les magistrats aussi, c’est que dans ces fonctions, on se tient en dehors des débats politiques publics. Si même des officiers ne respectent pas cette règle, il est clair que forcément un jour un gars comme ce Coninx finit par être emporté dans une spirale dont il ne sort pas. Alors évidemment, l’armée est par nature un milieu conservateur. Mais de là à basculer dans l’idéologie fasciste, à en arriver à voler cet attirail pour verser dans le terrorisme et menacer son propre gouvernement, il y a une marge. On est très prompt à voir du facho partout et à qualifier tout les « dissidents » de fachos en Belgique mais malheureusement, quand il s’agit d’empêcher les vrais fachos d’agir, apparemment ça va moins vite.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs