Accueil Culture Musiques

Concours Reine Elisabeth: Keigo Mukawa, une technique radicale au service d’une intelligence du texte

Deuxième finaliste japonais à se produire cette semaine, Keigo Mukawa s’impose par sa maturité technique et intellectuelle.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Diplômé de l’University of Arts de Tokyo, Keigo Mukawa (Japon, 28 ans) a ensuite étudié à partir de 2014 à Paris avec Frank Braley au Conservatoire national supérieur de musique et de danse. Deuxième Prix du Concours Long-Thibaud-Crespin en 2019, il devait se présenter l’année suivante au Reine Elisabeth. Nous le retrouvons ce mercredi soir dans l’épreuve finale de cette session postposée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par DORE MI, mercredi 26 mai 2021, 21:56

    TRop lyrique par moments et manque de panache pour Prokofiev! Mais bravo car oeuvre exigeante!

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs