Accueil Opinions

Dominique Reynié: «Le pays est fragile et peut s’emballer»

« On sait que le pays est fragile et peut basculer », avertit le politologue Dominique Reynié. Un climat anxiogène, sur fond d’attentats et de délinquance, profite à l’extrême droite.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dominique Reynié est politologue. Il s’était engagé en politique sous les couleurs de la droite aux élections régionales de 2015 en Languedoc-Roussillon. Il dirige aujourd’hui la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), qui vient de publier un rapport sur la droitisation de la France. Depuis 2017, la proportion de Français se situant à droite est passée de 33 à 38 %. Sur l’immigration, 63 % des Français sont contre l’ouverture. Une même proportion de Français (62 %) jugent que l’islam est une menace pour la république, selon l’étude.

Le curseur se déplace aujourd’hui à droite. Pourquoi ? C’est un mouvement qui vient de loin ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Carte blanche Nous soutenons #JusticeForShireen

Pedro Almodovar, Susan Sarandon, Tilda Swinton, Mark Ruffalo, Eric Cantona, Miriam Margolyes, Jim Jarmusch, Naomi Klein, Peter Gabriel et plus d’une centaine d’autres personnalités du monde culturel de différents pays demandent « des mesures significatives pour que les responsables de l’exécution de Shireen Abu Akleh et de tous les autres civils palestiniens rendent des comptes ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs