Accueil Société

Coronavirus: on est passé sous les 500 lits de soins intensifs occupés

Selon le premier comptage officiel, il ne reste « que » 491 patients covid dans les services de réanimation. Ce qui permet d’envisager le déconfinement du 9 juin avec un peu plus de sérénité.

Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

C’est la bonne nouvelle du jour. Selon le premier comptage (les hôpitaux belges doivent transmettre leurs chiffres chaque jour avant midi), il y a désormais moins de 500 patients atteints du covid dans les services de soins intensifs belges. Ils ne seraient plus « que » 491, selon ce premier bilan (contre 508 la veille).

C’est plus qu’un cap symbolique qui est franchi : ce seuil de 500 lits était également l’objectif fixé par les différents gouvernements pour rendre possible le large déconfinement programmé le 9 juin prochain.

Quelques nuances tout de même. Primo, le chiffre définitif ne sera connu que ce soir, et publié dans le rapport officiel de Sciensano demain matin. Mais d’ordinaire, il ne varie pas (ou très peu) dans l’intervalle.

Secundo, les chiffres actuels restent toujours plus élevés que lors du déconfinement de l’an dernier. Pour mémoire, le 27 mai 2020, il n’y avait plus que 209 patients covid aux soins intensifs. Mais dans les deux cas, la tendance est très positive et les chiffres fondent de jour en jour.

Enfin, notons que 500 lits correspondent à 25 % de l’occupation des lits de soins intensifs belges (environ 2.000 lits au total). Autrement dit, un quart des lits disponibles sont toujours occupés par des patients covid. On est évidemment très loin du pic de la deuxième vague (1.474 lits covid en simultané). Mais pour être totalement à l’aise, les hôpitaux espèrent limiter l’aile covid à 15 % des places disponibles, soit 300. Là, on n’y est pas encore. Mais on s’en approche. « Maintenant, espérons que la tendance se poursuive pour pouvoir reprendre tous les soins réguliers aux patients, mais aussi pour donner un peu de répit aux travailleurs de la santé », a tweeté le Commissaire corona Pedro Facon.

À lire aussi 90% des plus de 65 ans sont vaccinés: les chiffres commune par commune (infographie)

Coronavirus: tous les indicateurs sont au vert, moins de 500 lits occupés en soins intensifs (infographie)

Les derniers chiffres font état d’une moyenne de 17,4 décès par jours liés au covid, en baisse de 12,9% sur base hebdomadaire.

Temps de lecture: 1 min

Les chiffres provisoires du «tableau de bord» du coronavirus de l’institut de santé publique Sciensano indiquent vendredi matin une baisse du nombre quotidien de nouveaux cas de contamination enregistrés. La moyenne quotidienne de la dernière semaine dont les données sont connues (du 18 au 24 mai) affiche 2.049 nouveaux cas, soit une baisse de 3% par rapport à la moyenne des 7 jours précédents.

Comme annoncé jeudi, on est passé sous la barre des 500 patients covid en soins intensifs, avec 491 lits occupés. Le tableau de bord affiche en fin de nuit 1.366 patients hospitalisés, une baisse de 17% sur une semaine.

Les derniers chiffres font état d’une moyenne de 17,4 décès par jours liés au covid, en baisse de 12,9% sur base hebdomadaire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Heneffe Jean-marie , jeudi 27 mai 2021, 18:08

    Merci d’avoir annoncé cette bonne nouvelle ! Remarquons d’ailleurs qu’en mai 2020, il y avait eu deux fois plus de décès qu’en mai 2021 : de nombreux lits de soins intensifs avaient hélas été ainsi « libérés »… N’oubliez pas l’autre bonne nouvelle : le cap de 50 % des adultes vaccinés à avoir reçu au moins une dose de vaccin vient aussi d’être atteint.

  • Posté par Eric Flahaut, jeudi 27 mai 2021, 16:09

    Enfin, on va nous foutre la paix maintenant !!

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 27 mai 2021, 22:56

    Et vous, vous nous la foutrez aussi la paix? Bon débarras.

  • Posté par Eric Flahaut, jeudi 27 mai 2021, 16:14

    …jusqu’à Septembre / Octobre quand le Bic de Sciensano va reprendre à la hausse…

  • Posté par Debrabander Jean, jeudi 27 mai 2021, 16:08

    On pourrait donc déconfiner, notamment l'Horeca ... mais nos ministres refusent de se réunir ! Comment encore les croire ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko