Accueil Culture Musiques

Au programme du Reine Elisabeth aujourd’hui: le Concerto nº 3 de Rachmaninov

Une partition choisie par deux candidats cette année : les Russes Sergei Redkin (ce jeudi) et Dmitry Sin (ce vendredi).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Dernier des grands concertos romantiques pour piano, le Concerto nº 3 en ré mineur op. 30 de Sergey Rachmaninov est de ces œuvres qui demandent une grande virtuosité technique, qui répond à la richesse de l’écriture orchestrale. Une partition redoutable, sans doute l’une des plus complexes à interpréter pour un pianiste.

Composé à l’occasion d’une tournée en Amérique, lors de laquelle Rachmaninov espère conquérir les États-Unis en démontrant tant ses talents de pianiste que de compositeur grâce à cette « carte de visite », ce Concerto nº 3 sera créé par le compositeur lui-même le 28 novembre 1909 à New York sous la direction de Walter Damrosch. Comme pour confirmer l’exigence extrême de cette pièce, Rachmaninov, épuisé, refusa alors un bis au public qui le réclamait (il avait passé la traversée qui le mena en Amérique à travailler cette pièce sur un clavier muet).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par DORE MI, jeudi 27 mai 2021, 17:15

    Quand on a la version d'Horowitz et Z.Mehta en tête...sûr que les candidats l'ont en tête eux aussi. Difficile de faire mieux. Mais laissons-leur la chance!

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs