Accueil Sports Cyclisme Route

Tour d’Italie: Alberto Bettiol remporte la 18e étape en solitaire, Egan Bernal reste en rose

L’Italien Alberto Bettiol (EF Education) a remporté la 18e étape du Tour d’Italie cycliste, la plus longue de l’épreuve avec 231 kilomètres, jeudi à Stradella.

Temps de lecture: 2 min

Alberto Bettiol (EF-Nippo) a remporté la 18e étape du Tour d’Italie cycliste (WorldTour), la plus longue de ce 104e Giro à savoir 231 km entre Rovereto et Stradella, jeudi. L’Italien, vainqueur du Tour des Flandres 2019, s’est imposé en solitaire après avoir faussé compagnie à ses 22 compagnons d’échappée avec qui il avait pris la clé des champs très rapidement. Parti en contre derrière le Français Rémy Cavagna, il se retrouva seul en tête à 6 km de l’arrivée. L’Italien Simone Consonni (Cofidis) a pris la 2e place à 17 secondes et l’Irlandais Nicolas Roche la 3e dans le même temps. Gianni Vermeersch (Alpecin-Fenix) qui figurait dans l’échappée a terminé 19e à 3:50.

Le peloton avec tous les favoris du classement général a franchi la ligne d’arrivée avec 23 minutes et 30 secondes de retard. Le Colombien Egan Bernal conserve le maillot rose de leader avec 2:21 d’avance sur l’Italien Damiano Caruso et 3:23 sur le Britannique Simon Yates.

Le peloton a pris la route jeudi matin avec trois hommes de moins après les abandons de Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), gêné par sa chute de mercredi, mais aussi de Nick Schultz (BikeExchange), également impliqué dans la chute, et Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), le 10e du général, malade.

Une échappée de 23 coureurs se forma rapidement avec comme principaux noms Gianni Vermeersch (Alpecin-Fenix), Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), Stefano Oldani (Lotto Soudal), Alberto Bettiol (EF-Nippo), Diego Ulissi (UAE-Team Emirates) ou encore Gorka Izagirre (Astana-Premier Tech).

Avec un peu plus de 14 minutes d’avance à 50 kilomètres de l’arrivée, la victoire semblait promise à un des membres du groupe de tête. Les attaques se sont alors multipliées en tête de la course. Cavagna, très bon spécialiste du chrono, a alors tenté sa chance à un peu plus de 25 km de l’arrivée. Bettiol s’est lancé seul à sa poursuite bientôt rejoint par Nicolas Roche (Team DSM). Le Français repris, Bettiol se lança seul vers la victoire à 6 km du but et ne fut plus inquiété.

Vendredi, la 19e étape mènera le peloton d’Abbiategrasso au sommet de l’inédit Alpe di Mera, classé en 1re catégorie 9,6 km à 9 %, avec un passage à 14 %, au long d’un parcours de 166 km. Après l’accident de téléphérique qui a coûté la vie à 14 personnes, le parcours de l’étape a été modifié avec la suppression du passage par le Mottarone, où l’accident s’est produit, et qui sera remplacé par l’Alpe Agogna, col de 4e catégorie, qui sera abordé au milieu de l’étape.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb