Accueil Société Régions Wallonie

Vivalia Luxembourg : démission surprise de la présidente Marielle Remy

La présidente de l’intercommunale hospitalière de la province de Luxembourg dit avoir été jusqu’au bout de ce qu’elle pouvait faire. C’est un nouveau pavé jeté dans une mare politico-administrative qui reste bien fangeuse alors que le manque de personnel soignant devient crucial.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 5 min

La vie de l’intercommunale hospitalière Vivalia n’est décidément pas un long fleuve tranquille. On le sait depuis des années. Quand une éclaircie s’annonce, les orages et embûches ne sont pas loin… Pour preuve, alors que voici quelques semaines, une large majorité d’administrateurs a voté pour le nouveau plan de gouvernance de l’institution, la tutelle régionale a recalé ce point. En cause, la création inédite d’un poste de conseiller stratégique dédié à l’actuel directeur général Yves Bernard, poste que divers élus communaux et des syndicats avaient d’ailleurs vilipendé, l’estimant trop onéreux en termes de salaire. La tutelle estime, elle, en vertu de la législation sur les intercommunales que ce conseiller doit dépendre du futur nouveau directeur, et non être un électron libre comme prévu.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs