Accueil

Une opération qui devait avoir lieu dans le mois repoussée sept mois plus tard

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Il y a huit mois, Sylvie a ressenti de fortes douleurs au ventre. Ne sachant pas trop ce qui se passait, cette mère de deux enfants a consulté un spécialiste qui a soupçonné un problème de stérilet. En le lui ôtant, il a constaté la présence de polypes, signes d’une infection sévère. La quadragénaire a alors eu de gros épisodes de fièvre et des écoulements. Il a été décidé de l’opérer dans le mois. « Finalement, ça a pris sept mois durant lesquels notre inquiétude était très forte », témoigne Marc, porte-parole temporaire de son épouse à peine remise de son opération qui a eu lieu la semaine dernière. Sylvie a eu une visite intermédiaire et pris des médicaments pour stabiliser la situation, qui ont porté leurs fruits : plus d’écoulements, plus d’infection. Mais l’inquiétude, elle, n’était pas jugulée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs