Accueil Économie Consommation

Une action de grève touchera des pompes Texaco vendredi

L’action est soutenue par le syndicat socialiste et son pendant flamand.

Temps de lecture: 1 min

Un mouvement de grève entraînera la fermeture d’une série de pompes à essence Texaco ce vendredi en Belgique, a-t-on appris de source syndicale.

La grogne, qui couve depuis des mois, a en fait gagné des travailleurs de l’entreprise EG Shared Services, qui exploite les quelque 90 stations-services que compte Texaco en Belgique. Le personnel dénonce notamment un manque de considération de la direction, ses conditions de travail de plus en plus pénibles et un manque de sécurité. A cela s’ajoute le fait que la direction snoberait la représentation syndicale francophone et refuserait notamment de traduire en français ce qui se dit lors de réunions avec les syndicats, explique Bertrand Delplanque, secrétaire permanent au Secta Mons-Borinage. «Le personnel francophone de cette entreprise doit aussi être écouté», estime le responsable syndical.

L’ampleur que prendra le mouvement ce vendredi est encore incertaine mais l’action, soutenue par le syndicat socialiste et son pendant flamand, le BBTK, devrait entraîner la fermeture de pompes à essence Texaco (à tout le moins les magasins attenants) en région liégeoise et verviétoise, dans le Hainaut mais aussi sans doute en Flandre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb