Accueil Société

La SNCB teste des trains sur réservation vers la Côte

Gain de temps et places garanties ont de quoi séduire de nouveaux voyageurs, estime l’entreprise publique. Navetteurs.be se montre critique envers cette offre qui irait à l’encontre de la notion de service public.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Imaginez qu’après réservation, vous puissiez vous rendre à la Côte en train direct, sans que celui-ci ne s’arrête à la moindre gare, vous faisant ainsi gagner un temps précieux de loisir. C’est l’offre que lance la SNCB, du moins en guise de test, pour le week-end des 5 et 6 juin prochain, avec ouverture des réservations en ligne depuis ce jeudi, moyennant un supplément de 1 euro par personne et par trajet. Baptisée « Côte Express », cette formule, qui sera complémentaire aux trains traditionnels, permettra ainsi de raccourcir de 46 minutes le trajet Bruxelles-La Panne qui dure d’ordinaire 2h04 depuis Bruxelles Midi. L’entreprise publique prévoit en tout 20 trains (10 pour l’aller, 10 pour le retour) partant le matin de Bruxelles (Midi), Liège (Guillemins), Anvers (Central) et Gand (Saint-Pierre) à destination de Blankenberge, Knokke, La Panne et Ostende, villes balnéaires d’où repartiront les voyageurs en soirée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Sabbe Dominique, dimanche 30 mai 2021, 11:37

    Un sérieux coup de canif dans la liberté de se déplacer surtout pour ceux - et celles - qui n'ont pas d'automobile ou qui , par choix délibéré, souhaitent ne pas en faire usage. Vive la voiture donc. Après les musées, les concerts, les restos, et tant d'autres voilà encore une activité soumise à la réservation préalable avec le risque de devenir pérenne. Une méthode douce pour brider les rêves. Je propose que l'on fasse de même pour les métropolitains qui souhaitent se rendre à la campagne. Mais c'est là un autre sujet.

  • Posté par Flame Serge, dimanche 30 mai 2021, 9:14

    Cela se fait depuis fort longtemps dans les TER (trains express régionaux) français. La SNCF ne serait donc pas un service public ?

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 28 mai 2021, 9:18

    Bonne idée, qui fait avancer les choses,Mais bien sûr toujours des associations à la noix pour mettre des bâtons dans les roues du progrès.Comment voulez vous que ce pays avance avec tous ces arriérés

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs