Tennis: trois joueurs belges, dont Arthur De Greef, suspendus du circuit

Ex-113e mondial.
Ex-113e mondial. - News

On y apprend que trois joueurs ou ex-joueurs belges, à savoir Romain Barbosa (27 ans, ex-403e mondial), Alec Witmeur (31 ans, ex-1039e) et surtout Arthur De Greef (29 ans, ex-113e) sont suspendus à titre provisoire de toute activité sur les circuits officiels, et ceci avec effet immédiat ! On constate qu’ils sont au centre d’une enquête « criminelle » lancée par l’ITIA et que la durée de la suspension sera coordonnée à la durée de cette enquête, en attendant sa conclusion. Impossible d’en savoir plus sur ladite enquête, en cours, les autorités de l’ITIA s’en tenant à leur communiqué et les joueurs (et leur clan) étant injoignables, ce jeudi. Sans rien insinuer sur cette affaire, et en attendant les conclusions de l’enquête, il est tout de même bon de préciser que généralement l’ITIA révèle des cas de « crimes » contre l’intégrité du tennis mondial, tels que des cas de dopage, ou plus souvent encore, des cas de matches truqués, de paris illégaux ou autres fraudes sur le circuit.

Arthur De Greef qui a mis un terme à sa carrière, en janvier de cette année, était passé de l’autre côté du filet en devenant le coach d’Ysaline Bonaventure (126e mondiale). Il aurait d’ailleurs dû être, cette semaine à Paris, pour encadrer sa joueuse qui disputait les qualifications du tournoi de Roland-Garros. La Stavelotaine a préféré être seule à Auteuil et a été éliminée dès le premier tour, lundi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous