Accueil Sports Cyclisme Route

Alberto Bettiol aux anges après sa victoire sur le Tour d’Italie: «Cela signifie beaucoup pour moi»

L’Italien Alberto Bettiol (EF Education-Nippo) a remporté jeudi une étape dans un grand tour cycliste pour la première fois de sa carrière. Qui plus est en solitaire. Il l’a dédié à son ancien manager décédé et aux victimes de la catastrophe de téléphérique de Mottarone.

Temps de lecture: 2 min

«  Cela signifie vraiment, vraiment beaucoup pour moi, pour mon équipe et pour les personnes qui continuent toujours à croire en moi », a apprécié Bettiol après avoir remporté la 18e étape du Giro jeudi à Stradella. « C’est un cadeau que je veux dédier à mon ancien manager, Mauro Battaglini. Il était comme un second père pour moi. Cette victoire est pour lui. Il regarde certainement depuis le ciel. Mais je pense aussi à toutes les victimes de la catastrophe du téléphérique de Mottarone, et à leurs familles. » Vendredi, le peloton du Giro s’approchera du site de cette catastrophe.

Dans la finale, Bettiol s’est battu pour la victoire d’étape contre Rémi Cavagna, l’un des meilleurs spécialistes du contre-la-montre au monde. « Mais je suis aussi l’un des meilleurs spécialistes du contre-la-montre au monde », sourit le vainqueur de l’étape. « La finale a été très mouvementée. De nombreux coureurs me regardaient et restaient dans ma roue. J’étais sûr qu’un coureur fort comme Rémi Cavagna allait essayer d’anticiper. Mais heureusement, c’est la troisième semaine du Giro et la finale a été très difficile. J’ai donc pu utiliser mes jambes que j’ai retrouvées après une période difficile. »

« A la fin, j’ai repris Cavagna, et j’ai attaqué directement. J’étais vraiment ’à bloc’, mais j’essayais de lui donner une claque mentale. J’avais aussi peur de « Nico » Roche, un de mes amis. Il n’a pas vraiment aidé dans la finale, mais ce n’est pas grave. Je l’ai lâché dans la dernière montée. Et Matti Breschel, mon directeur sportif, a fait un très bon travail de coaching. Il était mon coéquipier lorsque j’ai gagné le Tour des Flandres il y a deux ans, et maintenant il est mon directeur sportif. C’est aussi un cadeau pour lui. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb