Accueil Économie Finances

Fiscalité: les négociations pour une taxation minimale mondiale entrent dans la dernière ligne droite

Les Français espèrent déjà un accord du G7, la semaine prochaine, sur base d’une proposition américaine d’un taux d’imposition minimum des sociétés à 15 %.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

La vie peut parfois être ingrate. Si les sept grandes puissances économiques représentées au G7 s’accordent la semaine prochaine sur un taux minimum de taxation des entreprises, tout le monde retiendra que cette avancée aura été rendue possible par une proposition de l’administration américaine de Joe Biden. Et tout le monde oubliera que la France et l’Allemagne tentaient depuis 2016 de lancer le débat, certes dans le cadre moins médiatisé de la révision de la directive « intérêts et redevances ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lemaire Paul, vendredi 28 mai 2021, 9:41

    Toujours ce dumping fiscal de l'Irlande qui n'en démord pas. Ce pays devrait être exclu de l'UE.

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs