Jürgens Conings reste introuvable

BELGIUM SEARCH STARTS AGAIN FOR ARMED SOLDIER
Belga.

Jürgen Conings, un militaire en fuite de 46 ans répertorié comme « extrémiste » de droite « potentiellement violent » par l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam), restait introuvable jeudi soir, a indiqué le parquet fédéral lors d’une conférence de presse.

L’armée et la police ont mené des recherches dans la partie nord-est du parc national de Haute Campine. Ils ont repris jeudi soir leur poste à Heuvelsven dans le quartier de Grote Homo, près de l’endroit où la voiture de Jürgen Conings a été retrouvée la semaine dernière.

Le fugitif armé avait menacé de s’en prendre aux structures de l’État, à une mosquée et à plusieurs personnalités, dont le célèbre virologue Marc Van Ranst.

Un important dispositif de recherches

Quatre véhicules blindés et une vingtaine de camions militaires sont revenus du nord-est du parc national de la Haute Campine jeudi soir. L’armée et la police ont repris leur poste à Heuvelsven dans le quartier de Grote Homo, près de l’endroit où la voiture de Jürgen Conings a été retrouvée la semaine dernière. La police militaire est également revenue sur place. Il n’est pas encore sûr si les recherches touchent à leur fin pour ce jeudi.

Des militaires étaient présents en masse jeudi après-midi, notamment avec des véhicules blindés, à Rotem (Dilsen-Stokkem). La Pannenhuisstraat a été bloquée par la police au niveau de la Boslaan (N75). De l’autre côté de la rue, l’armée était stationnée avec des véhicules blindés. Les soldats étaient également présents en grand nombre dans le voisinage du quartier Kapel van de Weerstand et de la réserve naturelle de Bergerven, sur le territoire de Rotem et de Neeroeteren (Maaseik). La police a également fermé l’entrée de la forêt d’Opoeteren (Maaseik).

Des objets trouvés

La police et l’armée avaient commencé jeudi matin vers 8 heures à effectuer des recherches dans trois nouvelles zones du parc national de Haute Campine.

L’armée était partie jeudi après-midi avec une colonne d’une vingtaine de camions remplis de militaires en direction du nord-est du parc. Plus tôt, des mouvements de militaires avaient eu lieu à Heuvelsven, près de l’endroit où la voiture de Jürgen Conings a été retrouvée.

Plusieurs objets ont été saisis mais le parquet doute que leur analyse permette une percée dans le dossier. Enquêteurs et magistrats se réunissent à présent pour déterminer les prochaines étapes de l’enquête, a signalé le parquet.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous