Accueil Société Enseignement

La plainte de la ministre Glatigny contre trois étudiants: l’affaire est classée sans suite

Dans une vidéo publiée sur Web média « Tout va bien », trois étudiants dénoncent l’attaque en justice que mènerait la ministre de l’Enseignement supérieur à leur égard. Les faits remontent à juin dernier et visent la campagne d’interpellation initiée par « No One Fails ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Alors que nous dénoncions le silence assourdissant de la ministre Valérie Glatigny face aux revendications du monde étudiant et académique, la ministre a porté plainte contre trois étudiants… pour harcèlement. » Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le Web média Tout va biendénonce les agissements de la libérale. L’une de leurs membres, ainsi que deux autres étudiants initiateurs de la campagne « No One Fails » (personne n’échoue) ont été auditionnés au commissariat suite à une plainte déposée par la ministre de la Jeunesse et de l’Enseignement supérieur en personne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs