Accueil Techno

En 2018, l’accès à Facebook sera restreint pour les ados

L’Europe veut empêcher les moins de 16 ans de s’inscrire sur les réseaux sociaux sans l’accord de leurs parents. Une mesure qui fait sourire les uns et grincer les dents des autres.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

A llez Maman, tout le monde est dessus à l’école, pourquoi je peux pas aller sur snapchat ?! C’est vraiment la loose ! » En 2018, les expressions auront peut-être changé, l’application au centre de toutes les convoitises sera peut-être différente. Mais l’argumentaire sera probablement le même.

Le Parlement européen a en effet voté, la semaine dernière, un nouveau règlement concernant le respect des données privées. Une des nouveautés concerne l’accès des plus jeunes aux réseaux sociaux. En théorie, d’ici à 2018, les moins de seize ans ne pourront s’y inscrire qu’avec l’accord de leurs parents. L’idée derrière cette décision est de protéger le jeune, et ses données. Une décision qui laisse perplexes les experts sur le sujet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Renaud Lecocq, lundi 25 avril 2016, 19:30

    Aucun intérêt. Les jeunes sont sur facebook dès 9-10 ans, et Facebook chez les jeunes c'est déjà dépassé. Cette mesure est totalement irréaliste et aussi convaincante que le bouton "J'ai 18 ans" pour accéder aux sites X.

  • Posté par Roger Lhoest, mardi 26 avril 2016, 15:46

    Tout à fait vrai Renaud. Cette proposition est débile.

Aussi en Techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs