Accueil Opinions

Le boycott de la presse de Naomi Osaka: un silence qui fait du bruit

La deuxième joueuse mondiale ne donnera pas de conférence de presse à Roland-Garros. Un manquement à une obligation professionnelle justifié pour des raisons de « santé mentale ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

L’annonce a fait l’effet d’une bombe à quelques jours du début du tournoi de Roland-Garros. Naomi Osaka, 2e joueuse mondiale, a décidé de ne participer à aucune conférence de presse, lors du Grand Chelem parisien, un rituel pourtant imposé par les instances du tennis mondial. « J’ai souvent eu le sentiment que les gens n’avaient aucun égard pour la santé mentale des sportifs et cela me frappe à chaque fois que je vois une conférence de presse ou que j’y participe », a expliqué la joueuse de 23 ans, lauréate de quatre tournois majeurs, sur les réseaux sociaux. « Souvent, on nous pose des questions qu’on nous a déjà posées de nombreuses fois ou des questions qui nous font douter et je ne vais pas me soumettre à des personnes qui doutent de moi. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Lahaye Olivier, mardi 1 juin 2021, 8:08

    Pourquoi tout ce fric pour taper sur une balle?

  • Posté par C. R., samedi 29 mai 2021, 12:30

    Comme beaucoup le soulignent, ces conférences de presse sont souvent barbantes pour les téléspectateurs. Personnellement je fini pas zapper. Que dire du sportif, que ces questions doivent agacer d'autant plus. Avouons que certains reporters sont doués pour poser des questions idiotes, ou insister sur certains points que l'athlète n'a pas forcément envie d'aborder, cela juste pour remplir des quotas de feuilles de choux. Un silence vaut parfois mieux qu'un baratin inutile. Les reporters et journalistes ne devraient-il pas d'abord balayer devant leur propre porte ? Il aurait été bien plus intéressant d'écrire un article sur le déséquilibre des rémunérations dans le sport. Même si certains sont excessivement rémunérés, imposer une amende au sportif qui n'a pas envie de parler aux paparazzis, est pour moi une règle à supprimer au plus vite.

  • Posté par Dechamps Fr, samedi 29 mai 2021, 10:13

    pour ce qu'on entend pendant des conférences, ce n'est pas une grande perte.

  • Posté par Naeije Robert, samedi 29 mai 2021, 9:51

    C’est une petite fille riche qui profitait de son audience de sportive (top niveau) pour faire du militantisme woke en faveur de BLM (un groupement a tendances violentes et racistes). Il vaut mieux en effet qu’elle se taise

  • Posté par Thijs alain, vendredi 28 mai 2021, 23:47

    Naomi san a le droit de dire parfois zut

Plus de commentaires

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs