Accueil

Analyse: renouer le lien avec les jeunes

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

La relation entre les jeunes et les politiques est complexe, sujette à friction. Une friction qui s’est sans aucun doute accrue avec l’avènement de la crise sanitaire. Du jour au lendemain, les premiers ont découvert le poids que pouvait avoir une décision politique dans leur quotidien. Un poids que ne s’attendait certainement pas à porter la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Jeunesse, Valérie Glatigny (MR), lorsqu’elle est entrée en fonction. Elle a été contrainte de fermer les auditoires, de faire cesser les activités sportives et culturelles, de priver les ados de ce qui fait l’essence même de la jeunesse. « Un crève-cœur, nous dit-elle. Suspendre les activités des 13-18 ans a été la décision la plus difficile à prendre. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs