Accueil Culture Musiques

Pourquoi le streaming ne sauvera pas les artistes

Spotify paie-t-il mal les artistes ? Voici comment les revenus du streaming arrivent dans les poches trouées des artistes. Et pour dire les choses simplement… C’est pas simple.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 6 min

Le streaming est-il la misère des artistes ? Pour répondre à cette question, il faut comprendre de quelle façon les revenus sont redistribués par Spotify & co. Et force est de constater que le calcul des revenus du streaming ressemble à un véritable tableau à la Matrix où des données par milliards, chaque mois différentes, défilent pour être réduites en fin de course à ces quelques millièmes de cent. Comment en arrive-t-on là ?

Pour bien comprendre la route sinueuse de la rémunération des artistes, il faut prendre en compte la structure des droits musicaux. Il y a d’un côté les droits voisins qui sont liés à l’enregistrement d’une chanson. Le plus souvent, c’est un producteur (une maison de disques qui a payé l’enregistrement) qui est détenteur de ce droit. Ensuite, il y a les droits d’auteur proprement dits, liés à la composition. Souvent, ceux-ci sont gérés par un éditeur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs