Accueil Monde États-Unis

Avion dérouté: les Etats-Unis renforcent leurs sanctions contre la Biélorussie

La Maison-Blanche estime que le détournement du vol Ryanair est un « affront » aux normes internationales.

Temps de lecture: 1 min

Les Etats-Unis ont confirmé vendredi une série de sanctions contre la Biélorussie, après le détournement d’un vol Ryanair dimanche dernier, et l’arrestation d’un opposant politique à Minsk ainsi que de sa compagne.

En plus de mesures déjà annoncées au cours des dernières semaines, Washington a dit dans un communiqué élaborer avec l’Union européenne «une liste de sanctions ciblées à l’encontre de membres-clés du régime de Loukachenko».

«Le détournement forcé par la Biélorussie, sous de faux prétextes, d’un vol commercial de Ryanair qui circulait entre deux Etats membres de l’Union européenne» (Grèce et Lituanie, NDLR) et l’arrestation du journaliste Roman Protassevitch «constituent un affront direct aux normes internationales», a affirmé la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki.

Des sanctions économiques contre neuf entreprises publiques de la Biélorussie, réimposées en avril à la suite de la répression des manifestations pro-démocratie, seront effectives le 3 juin. Washington déconseille également à ses citoyens de se rendre en Biélorussie: le pays est classé au niveau 4, «ne pas s’y rendre».

À lire aussi Edito | Le viol de libertés en plein ciel européen ne peut rester impuni

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Meersman Olivier, lundi 31 mai 2021, 11:00

    Waaaaa ça ça va empêcher Loukachenko de bien dormir lol

  • Posté par Suwier Olivier, dimanche 30 mai 2021, 3:41

    De plus, on les a déjà niqué 8-0 au foot! Ce pays fait du terrorisme d'état!

  • Posté par De Ronde Michel, samedi 29 mai 2021, 12:12

    Joe Biden a sans aucun doute ses raisons pour jouer l’indignation dans cette affaire de déroutement. Barack Obama n’avait pas montré la même indignation en 2013 lors du déroutement sous sa pression de l’avion du président bolivien Morales vers l’Autriche. Indignation sélective de Joe Biden dites-vous ? Sans aucun doute ! L’ingérence en Biélorussie après celle en Ukraine dans le but inavoué d’encercler la Russie n’est-elle pas également un "affront" aux normes internationales ? Décréter sans enquête préalable des sanctions contre la Biélorussie n’est-ce pas également un "affront" aux normes internationales ? Mener une guerre hybride par pays interposés contre la Russie n’est-ce pas également un "affront" aux normes internationales ? Utiliser dans cette guerre hybride un " journaliste-opposant" lié au bataillon Azov, milice d’extrême droite qui s’est notamment illustrée par des exactions commises contre les rebelles de l’est de l’Ukraine, n’est-ce pas également un "affront" aux normes internationales ? Indignation suspecte de Joe Biden ? Sans aucun doute ! La seule indignation de mise est celle qui doit être réservée à ces malheureux passagers embarqués dans des manœuvres géostratégiques leur échappant complètement.

  • Posté par Albin S. Carré, dimanche 30 mai 2021, 16:01

    Aucun politicien ne peut être intègre pour arriver au pouvoir. Certains, comme vos mandants de l'est, sont simplement encore plus crapuleux que les autres, c'est votre choix!

  • Posté par De Ronde Michel, dimanche 30 mai 2021, 10:19

    Monsieur Wynands, pourriez-vous argumenter ? Le mot « troll » est trop éculé que pour donner un sens à votre commentaire. Le mot « complotiste » serait plus à la mode quoique déjà un peu passé. Quoi qu’il en soit, je suis sûr que moyennant de gros efforts vous pourriez parvenir à un début de réflexion.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une