Bruxelles: coronasceptiques, anti-masques et soutiens à Jurgen Conings réunis au Bois de la Cambre (photos)

Reuters
Reuters

Le rassemblement pour un réinvestissement d’ampleur dans les soins de santé organisé par le mouvement «La santé en lutte» samedi à 15h00 place de l’Albertine à côté de la gare centrale à Bruxelles a été autorisé, ce qui n’est pas le cas des événements European Demonstration for Freedom & Democracy et la Boum 3, prévus à compter de la même heure au bois de la Cambre.

C’est l’absence de garantie au niveau du respect des règles sanitaires qui a motivé le refus d’autoriser les mobilisations au bois de la Cambre, selon la porte-parole du bourgmestre, Wafaa Hammich. «La police a prévu un dispositif, c’est-à-dire du personnel et des moyens, pour encadrer toutes activités qui sont planifiées sur le territoire», a précisé Ilse Van de keere, porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles.

Des DJ mixent samedi à compter de 16h une programmation pour faire la fête, en live à la radio Vibration, qui sera diffusée sur 107.2FM et entre autres au bois de la Cambre. Un porte-parole du collectif L’Abîme, qui organise La Boum 3, explique vouloir réitérer cette expérience musicale sur les ondes tous les samedis soir afin de permettre à tout un chacun de faire la fête en de multiples endroits jusqu’à retrouver le droit de se rassembler et jusqu’à la réouverture des boîtes de nuit et des festivals.

L’European Demonstration for Freedom & Democracy appelle par ailleurs à dénoncer les restrictions sanitaires, jugées liberticides.

Soutien à Jurgen Conings

Au rassemblement European demonstration for freedom, on repère également plusieurs personnes venues en soutien à Jurgen Conings : « Il incarne la liberté et le refus de se plier à la dictature », motive un sympathisant flamand.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous