RD Congo: «fausse alerte» sur l’éruption d’un volcan voisin du Nyiragongo

«Fausse alerte» sur l’éruption d’un volcan voisin du Nyiragongo.
«Fausse alerte» sur l’éruption d’un volcan voisin du Nyiragongo. - EPA

C’était une «fausse alerte »: déjà sous le feu des critiques, le gouvernement congolais a annoncé samedi par erreur l’éruption d’un petit volcan voisin du Nyiragongo, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), où l’urgence est désormais à la gestion de la crise humanitaire.

Deux jours après le chaos de l’évacuation ordonnée face au risque de nouvelle éruption du Nyiragongo, Goma, en grande partie vidée a retrouvé néanmoins un semblant de calme.

«Fausse alerte sur Nyamuragira. Un avion vient de survoler toute la zone des flancs de ce volcan. Aucune éruption n’a été constatée», a indiqué sur twitter le ministère de la Communication, après avoir fait état d’une éruption de «faible intensité» et ne menaçant aucune zone habitée sur un cratère secondaire sur le flanc nord de ce même volcan, voisin du Nyiragongo.

Intenses activités de carbonisation du bois

«Il s’est agit plutôt d’intenses activités de carbonisation du bois en charbon de bois dont la fumée a été perçue comme une activité du volcan», a expliqué le ministère.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous