Coronavirus: la campagne de vaccination d'AstraZeneca touche à sa fin en Belgique

Au cours des deux prochaines semaines, les dernières invitations seront envoyées pour une première injection du vaccin d'AstraZeneca. Après cela, le vaccin ne sera plus utilisé que pour les secondes injections. Le reste ira aux pays pauvres par le biais de l'initiative Covax. C'est ce qu'a annoncé la Task Force Vaccination.

Le temps d'attente entre la première et la deuxième injection avec AstraZeneca est le plus long de tous les vaccins disponibles, soit deux mois. En outre, le vaccin n'est administré qu'aux personnes de plus de 41 ans et les approvisionnements sont très aléatoires.

D'autres vaccins seront donc administrés. Le nombre de vaccins AstraZeneca qui seront finalement en excédent n'est pas clair en raison de l'incertitude des approvisionnements.

Retards

Les retards dans la livraison des vaccins de Johnson & Johnson pourraient potentiellement retarder la campagne de vaccination de deux semaines en été, voire de quatre à cinq semaines si la limite d'âge (administration uniquement aux personnes de 41 ans ou plus) est maintenue suite à l'évaluation des risques en cours, selon la Task Force.

Sur le même sujet
VaccinsIndice et classement
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous