Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Roland-Garros: confessions d’un Thiem

Il est 11h, ce dimanche, et Paris s’éveille du côté de Roland-Garros ! La 120e édition s’élance, avec déjà 40 matches au programme. Pour ouvrir le Court Philippe-Chatrier, la « muette » Osaka (nº2 mondiale) défiera la Roumaine Tig. Un match suivi du duel entre Thiem, 4e mondial, et Andujar, tombeur de Federer à Genève. D’habitude, l’Autrichien a la cote à la Porte d’Auteuil, mais il confesse refuser le rôle de gros outsider cette année.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Demi-finaliste de Roland-Garros en 2016 et 2017, finaliste en 2018 et 2019, quart de finaliste en 2020 : derrière l’incontournable Rafael Nadal, Dominic Thiem (27 ans) est le joueur qui s’est le plus rapproché du Trophée des Mousquetaires ces dernières années. Avec ses énormes qualités sur terre battue (revers à une main qui gicle, coup droit lourd et explosif, et qualité physique au-dessus de la moyenne), l’Autrichien n’a jamais caché son amour pour Roland-Garros. Qui aurait d’ailleurs imaginé, après ses quatre premiers titres, tous sur brique (Nice, Umag, Gstaad et Buenos Aires), qu’il enlèverait son tout premier sacre en Grand Chelem à New York (US Open 2020) plutôt qu’à Paris ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs