Accueil Culture Musiques

Le concours Reine Elisabeth couronne la maturité

Le Français Jonathan Fournel, 27 ans, est le 1er lauréat de cette session de piano 2021. Une édition particulière mais riche, au palmarès attendu et équilibré.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Une évidence. Samedi soir, sur la scène de la salle Henry Le Bœuf à Bozar, Jonathan Fournel livrait une prestation d’un raffinement exquis. Tant dans l’œuvre imposée de Bruno Mantovani que dans son 2e Concerto de Brahms, le pianiste français démontrait une fois encore qu’il était un formidable musicien, complet, à la technique très maîtrisée et au jeu également extrêmement sensible. Capable de proposer une version limpide, riche et fantastique D’un jardin féérique et de maintenir la tension chez Brahms, avec une intelligence musicale et un discours beau, fort et pensé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par DORE MI, dimanche 30 mai 2021, 14:51

    Je le répète-je suis content d'avoir vu juste(voir mes posts précédents si pas effacés). c'est le seul avec le tchaikovsky qui méritait des éloges. La virtuosité,technique est présente chez tous mais la musicalité fort absente. Décidément ce concours n'est plus ce qu'il était. A force de courir derrière des concours,la musique est mise de côté!

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs