Accueil La vie en pause

Coronavirus – «La vie en pause, jour 444: la serveuse»

Notre chronique hebdomadaire sur la nouvelle vie des Belges.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Samedi, il s’est passé un truc incroyable.

On s’est mis en terrasse, au soleil, au milieu des gens, on a commandé à boire, à manger, une heure ou deux et, incroyable : il ne s’est rien passé. En fait, non seulement il ne s’est rien passé, mais tout s’est passé comme s’il ne s’était jamais rien passé.

Un homme coiffé d’un bob beige, assis devant une Triple Karmeliet, a picoré dans un bol de cacahuètes. A ses côtés, une femme en doudoune bleu ciel, foulard et lunettes de soleil a mis de la cassonade sur sa crêpe.

Un couple avec un bébé s’est levé pour faire une photo. « Non, pas au soleil », a dit la maman. « Allez, deux minutes », a répondu le père, en tee-shirt et jean retroussé sur une paire de Birkenstock, pieds nus. Quand ils sont retournés s’asseoir près de leurs amis, on a remarqué que tous – 6 ou 7 au total – portaient des Birkenstock. Pieds nus. Sauf le bébé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en La vie en pause

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs