Accueil Opinions Éditos

Le problème Vlaams Belang

Le président de la formation d’extrême droite, Tom Van Grieken, exhibe les habits de la respectabilité mais dans un double jeu permanent. Le Vlaams Belang est annoncé par différents sondages à la première place en 2024 avec 25 % des voix...

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

La cavale de Jürgen Conings et les soutiens dont le militaire fait l’objet viennent (re)poser la bombe de l’extrême droite au sein de la société et la politique belges. Dans ce contexte, le Vlaams Belang, qui tente de se défaire de l’étiquette d’« extrémiste », pose un problème plus aigu et complexe que jamais.

Il est essentiel de rappeler que les francophones se doivent d’être très réservés sur ce chapitre : facile d’être le champion du cordon sanitaire et médiatique quand aucun parti d’extrême droite n’existe ou ne pèse dans son paysage politique. En Flandre, où ce parti est annoncé par différents sondages à la première place en 2024 avec 25 % des voix, il en va évidemment tout autrement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Pire Bernard, mardi 1 juin 2021, 12:10

    Où est le vrai problème, la NVA ou une société qui a capitulé et abandonné ses valeurs ? Je parlais à une commerçante de Schaerbeek hier. Comme je ne suis pas de Bruxelles, je m'étonnais du changement dans le quartier. Spontanément elle m'a expliqué qu'elle était maintenant la seule Belge de la rue. Un commerce de 5 générations.,, Maintenant, elle est en but aux menaces, aux pressions, aux agaceries de tout le quartier qui voudrait faire dégager cette Belge qui s'accroche, Quel parti est-ce qu'elle va choisir, pensez-vous? Le PS ?

  • Posté par Bresart Jeanpol , mardi 1 juin 2021, 10:30

    Islamering = islamisation . Des chiffres le prouvent. Par exemples: le nombre de mosquées, le nombre d'élèves inscrits au cours de religion musulmane, le nombre de prénoms donnés aux enfants. Tous ces nombres sont à la hausse depuis plusieurs années. C'est un fait. Faire l'autruche rend de plus en plus impossible un aménagement apaisé.

  • Posté par Surmont Willy, mardi 1 juin 2021, 10:44

    Et le jour où notre occident ouvrira enfin les yeux il sera trop tard!

  • Posté par Chalet Alain, mardi 1 juin 2021, 0:10

    Et demain, édito sur le PTB ?

  • Posté par Pire Bernard, mardi 1 juin 2021, 12:11

    Nooon... le PTB ils sont de gauche, donc ils ne sont bien évidemment pas extrêmistes. :-)

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Piqûre de rappel

L’injection de la troisième dose est enfin au centre de la stratégie et considérée comme l’élément qui va permettre de continuer à vivre quand même un peu normalement.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs