Accueil

Balsamine: Un processus pionnier de sélection

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Alors que vient de s’achever le processus de nomination de la nouvelle direction du Théâtre National, mécanisme qui a attiré les foudres de nombreux observateurs, notamment pour son opacité mais aussi son manque de mixité et de parité au sein du Conseil d’administration (11 hommes pour six femmes), la Balsamine est, au contraire, érigée en exemple par une bonne part du secteur pour ses critères de transparence et d’équité en matière de sélection. Parmi les outils mis en place pour recruter la nouvelle direction, citons l’anonymisation des candidatures. En effet, lors de la première étape, formulaires et CV étaient anonymisés et neutralisés avant d’être examinés par le comité de sélection. « Sur les 35 candidatures reçues au premier tour, il y avait un trio, cinq duos et 29 solos. En tout, cela représentait 20 hommes et 22 femmes. J’étais le seul à connaître le nom et le genre des candidats, précise Morgan Brunea, directeur administratif et financier de la Balsamine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs