Coronavirus - Les recettes fiscales récoltent les fruits de la reprise économique (PRESS)

Le fisc a encaissé pas moins de 41 milliards d'euros lors des quatre premiers mois de 2021, soit 45% de plus que lors du premier quadrimestre 2020. "La croissance explosive est la suite logique de la récession drastique provoquée par l'arrêt de l'activité économique et de la vie publique l'an passé. C'est surtout sur la TVA (+140%), le précompte professionnel (+23%) et les paiements anticipés (+35%) que l'impact a été énorme", explique Francis Adyns, du SPF Finances.

Plus significatif encore, le trésor public a encaissé davantage encore que lors de la même période en 2019, dans le "monde d'avant", soit un bonus de 3,3 milliards d'euros. "La seule explication possible est que la croissance économique sous-jacente est importante", souligne Francis Adyns.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous