Accueil Belgique Politique

Zakia Khattabi sur le port du voile dans le monde du travail: «Il va falloir trancher»

La ministre du Climat et de l’Environnement était l’invitée de la matinale de LN24.

Temps de lecture: 2 min

Le comité de gestion de la Stib réuni lundi en début de soirée a décidé, à l’issue d’un vote étriqué, de ne pas interjeter appel du jugement récent du tribunal du travail jugeant que la Stib avait fait preuve de discrimination à l’égard d’une candidate à l’emploi portant un voile en raison de ses convictions religieuses. Une décision qui fait énormément réagir depuis hier soir.

Ce mardi matin, Zakia Khattabi (Ecolo), ministre du Climat et de l’Environnement, était l’invitée de LN24. Elle est revenue sur cette actualité. « Cette affaire a sali tout le monde », a regretté la ministre. « Je ne crois pas que Rajae Maouane soit une communautariste ou que François De Smet un islamophobe. Aujourd’hui, ce sont les conclusions de ce débat et c’est une catastrophe. »

Pour l’écologiste, il serait préférable que les politiques se mettent autour de la table et déconstruisent les craintes que les uns et autres peuvent avoir dans ce débat. « La conséquence aujourd’hui est qu’en effet, les interdictions qui existent empêchent certaines femmes d’accéder à un certain niveau d’emploi. Ce n’est pas vrai pour les hommes. Certainement que la Stib n’avait pas cela en tête et ne voulait pas faire de discrimination sur la base du genre. Mais c’est la conséquence. (…) Je plaide pour une sérénité du débat et puis, à un moment, il va falloir qu’on tranche. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

62 Commentaires

  • Posté par firre genevieve, jeudi 3 juin 2021, 0:25

    Il n'y a pas à trancher, pour moi, c'est non au port du voile dans les administrations ! Si les personnes d' Afrique noire décidaient eux aussi, de porter les signes de leur appartenance à leur communauté ou croyances ? Nous les verrions peut-être tout nu avec une feuille devant le sexe et les seins . . . ! (pour certaines ethnies) non pas pour se cacher, mais pour se protéger . . . (je signale que se sont des africains eux même qui m'ont fait cette réflexion) Alors, bonjour le bien vivre en collectivité ! Je me demande comment la communauté musulmane réagirait à leur contact ??? Ici, nous sommes en Belgique et on s'habille sans choquer les belges ( point à la ligne)

  • Posté par Hubert Wynands, mercredi 2 juin 2021, 14:20

    C’est non pour moi et il n’y a pas à discuter. Fuck the islamo - gauchiste.

  • Posté par Delpierre Bernard, mercredi 2 juin 2021, 8:55

    Ce ne sont pas les convictions religieuses qui sont l'objet du débat mais le port ostentatoire de signes convictionnels sans quoi de nombreux travailleurs mâles de la STIB (de conviction musulmane) n'auraient même pas pu concourir pour un poste alors qu'ils y sont légion. Chacun est libre là comme ailleurs en Belgique de ses croyances, il faudrait aussi le rappeler et donc cesser de dire que des femmes sont interdites d'emploi parce que femmes, elle aurait fait l'effort de respecter les règlements de neutralité , elle aurait été engagée sans que cela interfère dans son choix religieux (pour autant que ce choix existe. mais cela est une autre affaire..)

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, mardi 1 juin 2021, 19:55

    Toujours aussi conne, celle la. Une vraie insulte au parti devant défendre la cause écologique

  • Posté par VINCENT Patrick, mardi 1 juin 2021, 14:59

    Il ne sert à rien de voter ecolo, ce parti ne s'occupe pas d'écologie, mais plutôt de religion. Aurait-on été trompé sur leur programme électoral ?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs