Accueil Société

Voyages à l’étranger: des experts s’inquiètent du prix élevé des tests PCR (vidéo)

Le pass sanitaire européen demande une preuve pour s’assurer que les voyageurs sont en bonne santé et ne transmettent pas le virus.

Temps de lecture: 1 min

Faut-il rendre les tests PCR gratuits ? Alors que l’été approche, que les vacances se préparent, la question se fait de plus en plus pressante. Le pass sanitaire européen demande une preuve pour s’assurer que les voyageurs sont en bonne santé et ne transmettent pas le virus. Mais si la vaccination s’accélère, tout le monde n’a pas encore eu l’occasion d’être convoqué. Un test PCR (négatif) est alors nécessaire.

« L’important est que les gens se testent », a souligné Charlotte Martin, infectiologue au CHU Saint-Pierre rappelant le coût important que ces tests PCR (50 euros l’unité) pour une famille par exemple.

Même réflexion du côté d’Emmanuel André qui souligne des raisons financières soit objectives, soit subjectives qui pourraient amener des gens à ne pas se faire tester. « Pour contrôler une épidémie, c’est nous mettre dans une situation périlleuse. Il faut recommencer l’année en septembre avec une situation stabilisée. »

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par MEURISSE Marie-Françoise, mardi 1 juin 2021, 13:54

    Ne serait-il pas équitable que l’état consacre la même somme à chaque citoyen soit pour couvrir les frais de deux doses du vaccin soit pour couvrir les frais de quelques tests. La sécurité sociale est-elle en mesure de payer toutes les semaines un test pour les anti-vaccins. ?

  • Posté par Steens Frédéric, mardi 1 juin 2021, 9:41

    On ne peut s'empêcher de penser qu' "ils" ont réussi à nous ont faire prendre des vessies pour des lanternes. Murmuré seulement de temps en temps et à voix basse, la réalité actuelle des tests PCR montre bien que se faire vacciner ne va donc jamais empêcher de se faire infecter. Les complotistes de tout poil, ceux-là même qui ânonnent à hue et à dia que la terre est plate, vont pouvoir se déchaîner.

  • Posté par Rabozee Michel, mardi 1 juin 2021, 9:51

    Il a toujours été dit que tant que +/- 80 % de la population (pour prendre en compte les variants. plus transmissibles) la circulation du virus continuerait. Les tests ne seront plus nécessaires de manière systématique une fois ce chiffre atteint.

  • Posté par Rabozee Michel, mardi 1 juin 2021, 9:41

    La collectivité (via l'Inami) paie déjà les tests au retour (puisque seuls ces tests-là sont imposés par la Belgique). Les tests au départ de la Belgique sont en fait imposés par le pays destinataire, pas par la Belgique. Pourquoi la collectivité belge devrait-elle payer les tests (imposés par les autres pays) pour le confort des gens qui partent en voyage ? La logique voudrait que ces tests de départ soient remboursés par le pays destinataire (c'est en gros ce que fait la France en autorisant les étrangers à se faire tester gratuitement en France, à Lille).

  • Posté par dekoker philippe, mardi 1 juin 2021, 9:57

    Il y'a visiblement des gens qui dans ce pays, qui ne se sentent bien que parce qu'ils arrivent à priver les autres de quelque chose, ou à leur compliquer la vie...ils ne savent pas être heureux de leur propre bonheur...ils ne prennent le u plaisir que dans la dénonciation, l'interdiction la privation des autres... Petits esprits

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko