Affaire Nethys: Jean-Claude Marcourt convoqué au palais de justice

Affaire Nethys: Jean-Claude Marcourt convoqué au palais de justice

Le président du parlement wallon, Jean-Claude Marcourt, a été convoqué ce mardi matin chez le juge Frédéric Frenay, qui instruit le volet « rémunérations » de l’affaire Nethys. Celui qui préside également la coupole provinciale du PS liégeois avait été perquisitionné le 5 février dernier dans son bureau du parlement et à son domicile. Les données du téléphone, de la tablette et de l’ordinateur de M. Marcourt avaient été téléchargées par la police.

Quatre mois plus tard, Jean-Claude Marcourt a logiquement été convoqué par le juge pour la levée des scellés sur les fichiers emportés lors de ces perquisitions, comme le confirme l’intéressé. Le socialiste ajoute qu’il n’a toujours pas été auditionné. Comme lors des perquisitions de février, la première vice-présidente du parlement wallon, Jacqueline Galant (MR), assiste également à ces devoirs d’enquête.

Présenté par certains comme une « main invisible » dans le dossier Nethys, l’instruction devra démontrer ce que M. Marcourt savait des 18,6 millions d’indemnités versées aux ex-managers de Nethys, Stéphane Moreau en tête, pour contourner le décret gouvernance qui était censé limiter leur salaire.

Sur le même sujet
Parlement
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous