Euro 2020

Diables rouges: les 5 choses à savoir sur Michy Batshuayi (vidéo)

Diables rouges: les 5 choses à savoir sur Michy Batshuayi (vidéo)

1.  il a la particularité d’avoir marqué dans toutes les compétitions auxquelles il a participé : Jupiler Pro League, Coupe de Belgique, Ligue 1, Coupe de France, Premier League, League Cup, FA Cup, Bundesliga, Liga, Copa del Rey, Ligue des champions et Europa League.

Et le constat est valable également sous la vareuse des Diables, aussi bien en phases qualificatives qu’en phases finales de l’Euro 2016 et du Mondial 2018. Il a aussi trouvé le chemin en phases qualificatives pour l’Euro 2020 et la Coupe du Monde 2022. Impressionnant.

2.  Malgré des stats impressionnantes en termes d’efficacité, Michy ne parvient pas à « s’installer » dans un club. À Valence, en 2019, il a même été désigné dans un sondage de Marca, comme la pire recrue de la saison en Liga. Cette saison, à Palace, ce n’est pas une réussite non plus. Pas de quoi influencer Roberto Martinez qui le considère comme un incontournable dans son noyau.

3.  Il traîne une image de « bad boy ». À 15 ans, il s’est d’ailleurs fait virer d’Anderlecht. Hasard ou pas, en club, c’est sous les ordres du sévère et strict entraîneur argentin Marcelo Bielsa à l’OM et dans la rigueur allemande du Borussia Dortmund qu’il a malgré tout dévoilé les plus belles facettes de son jeu et de sa personnalité. Ce qui lui a fait dire à l’époque : « Dans le passé, je n’étais pas un gamin de merde mais juste un gamin qui fait des erreurs. Maintenant, je côtoie des pros et je ne peux qu’être pro ».

4.  Fan de « Bob l’éponge » et désireux qu’on le surnomme Batsman, il garde cette âme d’enfant ou de jeune adolescent avec ce que cela comporte en termes de discipline ou plutôt de fantaisie. « Je préfère avoir un sac à dos Bob l’éponge que du Gucci ou du Louis Vuiton sur le dos », avoue-t-il.

5.  Il a un rêve de vengeance… Il n’a pas oublié le revers en demi-finale de la Coupe du Monde face à la France. « Ils ont peur de nous et si on a l’occasion de se venger, on se vengera », a-t-il confié à RTL. Si ce n’est pas à l’Euro, ce sera en octobre prochain en Nations League. Les Diables affronteront les Bleus en demies.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous