Accueil Société Régions Bruxelles

La Stib autorisera le port du voile, sous certaines conditions

Une information confirmée au parlement bruxellois par la ministre de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen).

Temps de lecture: 1 min

Sous certaines conditions, la Stib autorisera le port de certains signes convictionnels, dont le port du voile. C’est ce qu’a expliqué la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt, au parlement bruxellois ce mardi matin, rapporte la DH.

« La volonté est de promouvoir une neutralité plus ouverte sur des bases solides dans une démarche participative indispensable pour garantir l’adhésion au sein de l’entreprise. A terme, l’objectif est de permettre le port de certains signes convictionnels dans l’entreprise tout en veillant à ce que le service rendu au citoyen reste neutre et que la liberté d’opinion de toutes et tous soit garantie sur le lieu de travail », a expliqué la ministre aux députés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par stals jean, mercredi 2 juin 2021, 13:24

    Les tribunaux doivent s'approprier de l'affaire qui est trop sérieuse que pour être la chasse gardée d'une bande de politicards complètement obnubilés par les voix de préférences susceptibles de les maintenir à flot...Le débat public doit absolument avoir lieu et ne plus laisser les "plein de mauvaise foi crasse" dire que le voile est un simple signe religieux qui doit être respecté dans les Etat Laïcs. Il est temps que cette imposture intellectuelle soit dénoncée aidé en cela par celles et ceux qui de parents originaires des pays de religion musulmane mais diplômés d'Université Européennes connaissent parfaitement la langue du Coran et de la charia islamique, que pour ne pas être accusé eux aussi par les islamistes retords de traitrise et "d'islamophobie", ce vocable tarte à la crême" inventé justement par les islamistes radicaux pour faire taire toutes celles et tous ceux qui combattent cette idéologie politique on ne peut plus liberticide mortifère, misogyne et totalitaire. Des femmes comme la journaliste d'origine marocaine Zineb El Rhazoui sous protection policière depuis le massacre islamiste du Charlie Hebdo et bien connue du Soir d'ailleurs martèle avec un courage peu commun depuis des années comme spécialiste du Coran que ce voile n'a rien de religieux qu'il n'est qu'un signe, pour les filles et les femmes les plus instruite, d' appartenance à cet islam de la charia, Charia qui dicte aux personnes des communautés arabo-islamo musulmanes la non intégration et le non respect des Constitutions en vigueur dans les pays où vivent ces communautés.

  • Posté par Dicka Edouard Alexandre, mercredi 2 juin 2021, 8:37

    "Neutralité inclusive" qu'ils disent. Mais qu'est ce qu'il faut pas entendre!!!!

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 1 juin 2021, 18:02

    Qu'est-ce que c'est encore que ce prêchi prêcha brolesque ?

  • Posté par Robert Anne-marie, mardi 1 juin 2021, 17:23

    Donc ce sera toujours les accueillants qui devront faire les concessions et pas les accueillis!! Moi je ne choisis plus les pays musulmans comme destination de vacances. Je dois y satisfaire toutes leurs exigences.

  • Posté par Florani Patrick, mardi 1 juin 2021, 16:58

    Curieux de voir si la même tolérance sera d'application si un membre du personnel vient coiffé de sa kippa. L'ouverture d'esprit a sens unique ca commence a bien faire.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo