Accueil Société

Voyages: la Belgique techniquement prête à se connecter à la passerelle européenne pour la délivrance de certificats covid

Le règlement européen doit entrer en application le 1er juillet prochain.

Temps de lecture: 2 min

La Belgique figure parmi les pays techniquement prêts à se connecter à la passerelle européenne pour la délivrance de certificats européens covid, que sept autres pays sont déjà en train de délivrer ou de contrôler, au moins partiellement, a indiqué mardi la Commission européenne.

La Bulgarie, la Tchéquie, le Danemark, l’Allemagne, la Grèce, la Croatie et la Pologne se sont déjà connectées à la passerelle et ont commencé à émettre les premiers certificats. Certains d’entre eux, comme l’Allemagne, ne le font encore que dans certaines régions (länder), ou seulement pour l’une des attestations (vaccin, rétablissement, test), selon un porte-parole de la Commission.

D’autres pays ont décidé de lancer le certificat uniquement lorsque toutes les fonctions seront déployées à l’échelle nationale. En Belgique, le Comité de concertation (Codeco) de ce vendredi 4 juin devra apporter de la clarté sur les modalités de mise en œuvre.

Le règlement européen doit entrer en application le 1er juillet prochain, pour autant que le préaccord trouvé le 20 mai dernier entre le Parlement et le Conseil (États membres) soit validé par ces deux colégislateurs dans les jours à venir. Les États membres qui nécessitent plus de temps disposeront d’une période de transition de six semaines (jusqu’à mi-août).

Créé pour faciliter les voyages estivaux en période de pandémie, le certificat européen covid doit permettre à son porteur d’attester qu’il a été vacciné complètement, qu’il s’est rétabli après une contamination récente ou qu’il a reçu un test négatif avant son départ.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par RC Peeters, mardi 1 juin 2021, 15:24

    Les personnes entièrement vaccinées infectées par des variantes de Covid peuvent être susceptibles de transmettre le virus, ont déclaré des chercheurs. Un nombre croissant d'études montre que ces cas sont plus susceptibles d'être infectés par des variantes qui ont émergé ces derniers mois. Des chercheurs de l'Université de Washington aux États-Unis ont séquencé des échantillons de 20 agents de santé qui ont ensuite contracté Covid après avoir reçu les deux doses du vaccin Pfizer ou Moderna. L'étude a montré que tous les 20 étaient infectés par des variantes préoccupantes qui ont entraîné des secondes vagues de Covid dans de nombreuses régions du monde - huit avaient la variante britannique , une la variante sud-africaine , 10 avaient l'une des deux variantes californiennes et une avait la variante brésilienne . Les chercheurs ont ensuite comparé les échantillons prélevés dans ce groupe avec des échantillons prélevés sur 5 174 personnes non vaccinées atteintes de Covid. La variante indienne se propage beaucoup plus rapidement que les autres variantes importées ! Alors que tous les membres du groupe vacciné avaient une variante préoccupante, seuls 67% des personnes non vaccinées en avaient. L'étude a également montré que les individus vaccinés infectés par Covid avaient des charges virales élevées. Résumé rapide de l'article qui amène une seule question : à quoi servent les vaccins. Autre question pour les pays qui voudraient favoriser les vaccinés au détriment des non vaccinés : les vaccinés contaminent plus que les non vaccinés ! https://www.telegraph.co.uk/global-health/science-and-disease/fully-vaccinated-people-catch-covid-variants-may-pass-virus/

  • Posté par Derweduez Michel, mardi 1 juin 2021, 16:49

    Votre commentaire n'a aucun rapport avec cet article.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko