Accueil Société Régions Bruxelles

Signes convictionnels: Ihsane Haouach désignée commissaire du gouvernement, le MR monte au créneau

Sur Twitter, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a vivement réagi à cette désignation.

Temps de lecture: 2 min

Ihsane Haouach a été désignée commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, sur proposition de la secrétaire d’Etat à l’Egalité des genres, à l’égalité des chances et à la diversité Sarah Schlitz (Ecolo), apprend-on ce mardi.

Diplômée de la Solvay Business School, elle a commencé sa carrière dans le secteur énergétique et est notamment administratrice du Brugel, l’autorité de régulation pour les marchés de l’électricité, du gaz et de l’eau à Bruxelles. Ihsane Haouach, qui porte le voile, est également à l’origine de plusieurs initiatives en faveur des jeunes et des femmes.

« Ihsane Haouach a été choisie pour ses qualités professionnelles et son parcours, pas pour un symbole particulier », assure-t-on ce mardi chez Ecolo alors que le dossier du voile à la Stib continue à susciter des remous. Il ne faut pourtant voir dans ce timing qu’« une coïncidence », le choix de la commissaire étant l’aboutissement d’une longue procédure, affirme-t-on encore chez les écologistes.

Sur Twitter, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a vivement réagi, assurant que cette désignation découlait d’une « prérogative de la secrétaire d’Etat sans que nous ayons été consultés ».

« La désignation d’une femme portant un signe convictionnel comme commissaire du gouvernement de l’institut de l’égalité des femmes et des hommes est totalement contraire au principe de neutralité de l’Etat », écrit-il sur le réseau social.

« Le commissaire du gouvernement de la Stib a été confronté à la question d’une décision de justice sur le voile. Comment assurer la neutralité de traitement du dossier ici ? Pour des raisons électorales, Écolo bafoue un principe fondamental d’une démocratie libérale », ajoute le président des libéraux francophones selon qui le port du voile « doit rester une liberté individuelle garantie. Mais la neutralité de l’Etat ne peut être mise en cause pour assouvir le communautarisme de partis en recherche d’électeurs ».

« Le voile librement porté ne pose aucune difficulté mais faut-il rappeler qu’il est, dans certaines familles ou certains pays, un outil de domination contre les femmes ? », conclut M. Bouchez.

À lire aussi Port du voile: la Stib ne va pas en appel mais la saga continue

C’est dans ce contexte chahuté que le MR déposera à la Chambre une proposition de loi identique à celle déposée au parlement bruxellois visant à interdire les signes convictionnels dans la fonction publique. Le texte concernera également les commissaires du gouvernement qui, selon les libéraux, ne sont pas des administrateurs désignés par un parti mais des représentants de tout l’exécutif se devant donc d’être neutres.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

115 Commentaires

  • Posté par Eric Lambot, mercredi 2 juin 2021, 16:03

    Ecolo espère gagner quelques milliers de voix à Bruxelles avec le vote communautaire, mais ils en perdront aussi et cette fois quelques dizaines de milliers que ce soit à Bruxelles et ailleurs parce qu'ils se focalisent plus sur des revendications religieuses que sur le vrai défi climatique de notre temps. Qu'ils aillent se faire voir, l'Histoire s'en rappellera. J'ai toujours voté écolo parce que j'ai toujours su où sont les priorités. Mais aux dernières élections c'était 'NON' et ce sera 'NON' aux suivantes. J'appelle tous ceux qui veulent ramener ces illuminés à un peu de bon sens à faire campagne, à expliquer autour d'eux la trahison d'Ecolo pour qu'ils sentent bien qu'ils sont sur un mauvais chemin. Pas de haine, pas d'insultes mais bien leur faire comprendre que leur calcul est une erreur. Quelle vue à court terme, quel manque de vision politique ! Incroyable ! On se demande vraiment si l'humanité mérite de survivre..

  • Posté par De Pauwer Agathe, mercredi 2 juin 2021, 15:04

    Certains ici soulignent les qualités de Mme Haouache pour remplir la fonction. Et en effet, ce n'est pas à elle ou à ses qualités qu'on s'en prend. On lui demande juste de retirer ce voile parce qu'il est clivant. Si elle a toutes les qualités requises, elle a aussi celle de l'apaisement. Ce que Milquet appellerait un "accomodement raisonnable".

  • Posté par Gheys Patrick, mercredi 2 juin 2021, 7:07

    Bientôt, la fréquentation de la mosquée sera rendue obligatoire pour postuler un emploi auprès de l'Administration. A vomir !

  • Posté par benoit grugeon, mercredi 2 juin 2021, 6:18

    Faut il rappeler à certain(e)s à l'avis basique ment contre l'intitulé de la fonction ? En plus de son parcours académique et professionnel, sa vie est un atout pour évaluer tous les enjeux. Avis aux grognons: pourquoi ne pas lui laisser sa chance ?

  • Posté par Istasse Bernard, mercredi 2 juin 2021, 0:52

    Elle a un parcours remarquable, parait-il, à l'université, dans le secteur privé et puis dans le domaine associatif. Bref, rien ne la discrédite pour occuper une fonction publique, ce qui n'est pas toujours le cas. Elle a des convictions et ne s'en cache pas: c'est courageux.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo