Accueil Culture

Rechercher la provenance des œuvres, de manière indépendante

Yasmina Zian est chercheuse postdoctorat en histoire à l’Université de Neuchâtel et à l’Université libre de Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Pourquoi préconisez-vous la création d’un institut indépendant de recherche des origines des œuvres ?

Il faut que le travail de « recherche de provenance » des œuvres soit totalement indépendant des institutions existantes et qu’il prenne le temps d’interroger les communautés d’origine pour retracer l’histoire des œuvres arrivées en Europe, préalable à une éventuelle restitution.

Pourquoi votre groupe s’est-il constitué de manière indépendante ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs